Jean Elie Ngoya : « Ce serait plus que criminel ne pas jeter l’éponge »

Vous devriez également aimer ...

3 réponses

  1. C’est regrettable pour le football congolais. Tout ‘porte à croire que nous sommes maudit. Non cest plutôt que nous n’avons pas d’ambitions pour glaner des victoires. Pour glaner des victoires, il faut bâtir des stratégies: miser sur un entaîneur de football qui inspire confiance aux joueurs; réunir les conditions sur les plans techniques et financiers; organiser un championat national assez solide où les équipes doivent un encadrement technique de haut niveau et une subvention financière du gouvernement qui ne soit pas négligeable comme on le constate chaque année. Les équipes nationales africaines qui sont aujourd’hui au firmament au niveau mondial sont celles qui participent activement aux journées programmées par la FIFA. Les dirigeants du football congolais et le gouvernement n’ont pas d’agenda. Dommage s’ils pensent que les victoires viendront facilement.

  2. J’aimerai aussi dire qu’à propos de la nationalité de l’entraîneur d’une équipe nationale, cela importe peu. Mais il faut dire que si on peut trouver un congolais qui a des aptitudes incontestables, autant mieux opter pour celui là car il coûterait deux à trois moins que tous ses aventuriers qui ont échoué plusieurs fois ailleurs.

  3. Mnk dit :

    Cher administrateur veuillez changer la couleur des écris des articles car le gris nous fait du mal a bien lire surtout avec le téléphone pour nous qui souffrons des yeux. Le. Mieux serai de mettre la noire foncée.
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 − 15 =

DRCPF